De l’alchimie du verre au verre alchimique

De l’alchimie du verre au verre alchimique

La quintessence de l’art de la verrerie réside précisément dans la capacité à en extraire une substance anoblie par le procédé en y incluant, en amont des opérations, un précieux adjuvent. C’est là le propos de cet atelier qui, afin de réaliser la transmutation, a associé le designer et inventeur François Azambourg au maître verrier Tarak Kammoun.

Le prétexte de départ est une grappe de raisins réalisée en verre et originellement structurée autour de fils de fer. Le duo se lança dans une opération de reconquête de l’objet visant à le produire intégralement en verre. De cette tentative est née la série Bulles  dont les éléments portent une double identité, mi-décorative, mi-usuelle.

La maîtrise presque naturelle du verrier impressionne le designer qui tire de ses longues observations des enseignements relatifs aux procédé de fabrication, de montage ainsi qu’aux procédures et aux protocoles d’assemblage. François Azambourg décide de ne pas recourir aux dessins, mais de partir de la maîtrise existante de l’artisan et de lui offrir l’espace d’expression qui leur permettra de s’extraire de la matière connue pour s’élever au-delà des idées préconçues. L’imagination créatrice du designer opère sa fonction d’adjuvent et l’opération alchimique prend enfin forme.